Éviter les écarts de données causés par l’utilisation d’Azure AD Connect dans le cadre de votre stratégie Cloud de reprise d’activité

Lorsque votre entreprise s’est tournée vers le Cloud, vous avez sans doute constaté, non sans une certaine frustration, qu’il est quasiment impossible d’exécuter Office 365 ou Azure Active Directory (AD) sans créer d’objets Cloud, tels que des groupes Office 365 ou des comptes d’utilisateurs Azure B2C. 

En outre, puisque dans la plupart des cas, la synchronisation AD Connect ne s’effectue que dans un sens, c’est-à-dire de l’instance locale d’Active Directory vers Azure AD, ces objets Cloud ne sont pas inclus dans la synchronisation par vos outils de sauvegarde et de restauration locaux. De plus, l’option native qui consiste à restaurer les objets Cloud qui se trouvent dans la Corbeille Azure AD est très limitée. Votre entreprise se retrouve donc avec une stratégie de restauration des données incomplète. 

Dans ce livre blanc, nous allons aborder le fonctionnement des environnements AD hybrides, expliquer le rôle de chaque type d’objet et d’attribut Cloud, et voir les limites des outils natifs permettant de récupérer ces derniers. 


Télécharger votre livre blanc gratuit