Pour bénéficier d’une expérience Web optimale, utilisez Internet Explorer 10 ou version ultérieure, Chrome, Firefox, ou Safari.

Recovery Manager for Exchange

Simplifiez et accélérez la restauration et la détection dans Exchange

La restauration des e-mails Exchange est cruciale pour votre entreprise. Les enjeux sont importants, car les équipes et les dirigeants doivent fournir des preuves électroniques rapidement pour éviter de lourdes amendes. Parallèlement, les utilisateurs exigent une restauration des données au niveau des messages et un service rapides. Pour que votre entreprise réponde à ces attentes, vos opérations de détection et de restauration dans Exchange doivent être rapides et efficaces.

Avec sa fonction de recherche intelligente, la solution Recovery Manager for Exchange détecte et exporte rapidement et facilement les données d’e-mails stratégiques, sans nécessiter de serveur de restauration dédié. Depuis une console unique, vous pouvez trouver et récupérer les données au niveau des messages à partir de plusieurs sources en quelques minutes. Vous bénéficiez ainsi d’une réactivité aux perturbations 74 % plus rapide que les outils natifs, ce qui permet à vos utilisateurs de reprendre rapidement leurs activités.

Principaux avantages

Recherche fédér��e
Accélérez le temps de réponse en effectuant des recherches dans plusieurs sources de données d’e-mails de façon simultanée à partir d’une seule interface.
Recherche intelligente
Obtenez une réponse rapide et précise à une requête en effectuant des recherches par modèles numériques ou mots-clés à l’aide d’une fonction de recherche similaire à celle d’Outlook.
Rapports de comparaison
Restaurez rapidement les données de la source à la cible et permettez aux utilisateurs et aux projets de redevenir opérationnels.

Assistance à la migration

Confirmez rapidement ce qui a été migré, restaurez les données et reprenez la migration en cas de panne de courant ou de bug du système. Effectuez des recherches sur les plateformes de migration source et cible et réagissez rapidement si une investigation a lieu en cours de migration. Simplifiez l’accès des utilisateurs aux anciens e-mails qui n’ont pas été migrés. Réduisez les coûts des retards et les risques menaçant la réalisation des étapes en répondant rapidement aux interruptions.

Automatisation des tâches

Automatisez et planifiez la recherche et l’exportation de données d’e-mail. Si vous souhaitez automatiser encore plus les tâches essentielles, utilisez PowerShell pour créer des scripts offrant des options supplémentaires. Vous pourrez apporter une réponse plus rapide aux demandes de détection et réduire le risque organisationnel.

Options d’exportation

Exportez les résultats de recherche aux formats .pst, .eml, .msg ou .txt, vers une boîte de messagerie, une boîte de messagerie archivée, un dossier public Exchange local ou Exchange Online (Office 365) ou vers la solution Archive Manager pour limiter la perturbation des ressources informatiques et réduire significativement le temps de réponse.

Logiciel de sauvegarde

Identifiez et récupérez les données de la plupart des logiciels de sauvegarde tiers, notamment les sauvegardes NetVault, AppAssure et vRanger, ainsi que EMC NetWorker, IBM Tivoli, Microsoft Data Protection Manager, Symantec Backup Exec et NetBackup.

Une interface. Plusieurs sources de données

À partir d’une seule interface, vous pouvez effectuer des recherches dans plusieurs sources de données d’e-mails, notamment Office 365, des boîtes aux lettres (et archives) locales, des dossiers publics et personnels (fichiers .pst), des bases de données Exchange hors connexion (fichiers .edb) et Archive Manager.

Recherche complète de données

Effectuez des recherches complètes dans les corps de messages, les identifiants, les en-têtes, les classes de message, les catégories, les objets supprimés, les fils de discussion, les types de pièces jointes et leur contenu. Vous pouvez ensuite approfondir les résultats de vos recherches et inclure tous les messages provenant du même expéditeur, tous les messages ayant un objet identique ou similaire, ou tous les messages connexes.

Caractéristiques

Avant d’installer la solution Recovery Manager for Exchange, vérifiez que votre système répond à la configuration matérielle et logicielle minimale requise suivante :

  • Composants principaux (requis)
  • Management Shell (facultatif)
  • Interface Web (facultative)

Cette section décrit la configuration système requise pour l’installation et l’exécution de chacun de ces composants.

Processeur

Pentium ou équivalent 1,4 GHz ou plus, architecture x86 ou x64.

Mémoire globale (RAM)

512 Mo minimum recommandés.

Espace sur le disque dur
  • Système x86
    • Installation complète du produit, notamment les logiciels requis : 1,5 Go d’espace disque disponible
    • Installation du produit lorsque tous les logiciels requis sont déjà installés : 75 Mo d’espace disque disponible
  • Système x64
    • Installation complète du produit, notamment les logiciels requis : 1,5 Go d’espace disque disponible
    • Installation du produit lorsque tous les logiciels requis sont déjà installés : 110 Mo d’espace disque disponible
Système d’exploitation

Votre ordinateur doit exécuter l’un des systèmes d’exploitation suivants (édition 32 ou 64 bits) :

  • Microsoft Windows Server 2016
  • Microsoft Windows 10 sans Service Pack
  • Microsoft Windows 8.1 sans Service Pack
  • Microsoft Windows 8 sans Service Pack
  • Microsoft Windows Server 2012 R2 sans Service Pack
  • Microsoft Windows Server 2012 sans Service Pack
  • Microsoft Windows 7 sans Service Pack ou avec Service Pack 1
  • Microsoft Windows Server 2008 R2 sans Service Pack ou avec Service Pack 1
  • Microsoft Windows Server 2008 avec Service Pack 1 ou Service Pack 2
  • Microsoft Windows Vista avec Service Pack 2
  • Microsoft Windows Server 2003 avec Service Pack 2
  • Microsoft Windows XP avec Service Pack 3 (édition 32 bits uniquement)

REMARQUE : La solution Recovery Manager for Exchange ne prend pas en charge les services Terminal Server en mode Application.

Résolution d’écran

1 024 x 768 ou résolution supérieure

Microsoft .NET Framework
  • Microsoft .NET Framework 4.0
  • Microsoft .NET Framework 2.0

Microsoft .NET Framework 2.0 est requis uniquement si l’ordinateur sur lequel vous prévoyez d’utiliser la solution Recovery Manager exécute un de ces systèmes d’exploitation :

  • Microsoft Windows Server 2003 avec Service Pack 2
  • Microsoft Windows XP avec Service Pack 3 (édition 32 bits uniquement)
Microsoft SQL Server

L’une des versions suivantes est requise :

  • Microsoft SQL Server 2016 (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
  • Microsoft SQL Server 2014 (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
  • Microsoft SQL Server 2012 avec ou sans Service Pack (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
  • Microsoft SQL Server 2008 R2 avec ou sans Service Pack (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
  • Microsoft SQL Server 2008 avec ou sans Service Pack (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
  • Microsoft SQL Server 2005 avec ou sans Service Pack (Enterprise, Standard, Workgroup, Express, Web ou Developer Edition)
Microsoft Windows PowerShell

Microsoft Windows PowerShell 2.0

Microsoft Windows Installer

Microsoft Windows Installer 4.5

Microsoft Outlook

Une des versions suivantes doit être installée sur votre ordinateur :

  • Microsoft Outlook 2016 (installation autonome)
  • Microsoft Outlook 2013
  • Microsoft Outlook 2010
  • Microsoft Outlook 2007 SP2 ou version ultérieure
  • Microsoft Outlook 2003

REMARQUE : Microsoft Outlook 2003 ne prend pas en charge Office 365. Si vous envisagez d’utiliser la solution Recovery Manager for Exchange pour travailler avec des données dans Office 365, installez la version 2007 ou une version ultérieure de Microsoft Outlook.

Microsoft Exchange Server

Versions de Microsoft Exchange Server prises en charge :

  • Exchange Server 2016 CU5
  • Exchange Server 2016 sans Service Pack
  • Exchange Server 2013 sans Service Pack ou avec Service Pack 1 (les bases de données Exchange Server 2013 hors connexion sont prises en charge uniquement si la solution Recovery Manager for Exchange est installée sur un ordinateur exécutant Windows Vista avec Service Pack 2 ou une version ultérieure de Windows)
  • Exchange Server 2010 sans Service Pack ou avec SP1, SP2 ou SP3
  • Exchange Server 2007 sans SP ou avec SP1, SP2 ou SP3
  • Exchange Server 2003 sans SP ou avec SP1 ou SP2
  • Exchange Server 2000 sans SP ou avec SP1, SP2 ou SP3
  • Exchange Server 5.5 sans SP ou avec SP1, SP2, SP3 ou SP4 (la fonctionnalité d’émulation d’Exchange n’est pas prise en charge pour cette version)

REMARQUE :

  • La solution Recovery Manager for Exchange ne prend pas en charge le mode Exchange mis en cache. Avant de commencer à travailler avec un serveur Exchange en ligne (par exemple, avant d’enregistrer des boîtes de messagerie Exchange en tant qu’emplacements de stockage), assurez-vous qu’Exchange Server autorise les connexions en mode Exchange non mis en cache.
  • Pour travailler avec des bases de données Exchange Server, la solution Recovery Manager for Exchange requiert plusieurs fichiers .dll fournis avec Microsoft Exchange Server. Pour plus d’informations sur ces fichiers, reportez-vous au Guide d’utilisation de Recovery Manager for Exchange.
  • Pour relier la solution Recovery Manager for Exchange aux fichiers .dll requis d’Exchange Server 2013, 2010, 2007 ou 2016, vous devez l’installer sur un ordinateur exécutant une édition 64 bits de Windows.
IBM Lotus Notes

Pour afficher, rechercher et restaurer des données Lotus Domino avec Recovery Manager for Exchange, une des versions d’IBM Lotus Notes suivantes doit être installée sur votre ordinateur : 9.0, 8.5, 8.0 ou 7.0

IBM Lotus Domino

Recovery Manager for Exchange prend en charge les versions suivantes d’IBM Lotus Domino : 9.0, 8.5, 8.0, 7.0, 6.5, 6.0, 5.0 et 4.6

Archive Manager

Recovery Manager for Exchange prend en charge les versions suivantes d’Archive Manager en tant que stockages source et cible : 5.3, 5.2 et 5.0

Recovery Manager for Active Directory

La solution Recovery Manager for Exchange peut être intégrée avec Recovery Manager for Active Directory pour restaurer les comptes utilisateur de messagerie à partir des sauvegardes Active Directory. Les solutions Recovery Manager for Exchange et Recovery Manager for Active Directory doivent être installées sur le même ordinateur.

Composants de la solution Recovery Manager for Exchange

Composants principaux

Microsoft Internet Information Services (IIS)

Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0, 7.0, 7.5, 8.0, ou 8.5 doivent être installés sur l’ordinateur Recovery Manager for Exchange.

IMPORTANT : Sous les versions 2003 et antérieures de Windows Server, IIS doit être exécuté en mode 32 bits. Si IIS est exécuté en mode 64 bits, le programme d’installation de la solution Recovery Manager for Exchange configure IIS pour qu’il s’exécute en mode 32 bits. Par conséquent, les autres applications utilisant IIS risquent de ne plus fonctionner correctement.

Microsoft Silverlight

Microsoft Silverlight 5 doit être installé sur l’ordinateur à partir duquel vous souhaitez accéder à l’interface Web. Si Silverlight n’est pas installé, vous serez invité à l’installer lorsque vous accéderez pour la première fois à l’interface Web.

Navigateur Web

Vous pouvez accéder à l’interface Web à l’aide de Microsoft Internet Explorer version 7.0 ou ultérieure.

Composants Recovery Manager requis

Composants principaux

Recovery Manager for Exchange 5.8.2 est disponible depuis la version 5.1 ou ultérieure.

Recovery Manager for Exchange peut s’intégrer avec les logiciels de sauvegarde indiqués ci-dessous pour extraire et enregistrer les bases de données Exchange Server à partir de sauvegardes en diffusion (normales, incrémentielles et différentielles) créées à l’aide de ces produits. Le tableau ci-dessous décrit également les conditions dans lesquelles la solution Recovery Manager for Exchange peut extraire et enregistrer des bases de données Exchange Server à partir de sauvegardes VSS (Volume Shadow Copy Snapshot) créées à l’aide de logiciels de sauvegarde spécifiques.

Logiciels de sauvegarde pris en charge

 

Logiciel de sauvegarde
Version
Sauvegardes VSS

Quest Rapid Recovery (ancien nom : AppAssure)

5.3, 5.4, 6.0, 6.1.3

Non applicable

Quest NetVault Backup

8.6, 9.0, 9.1, 9.2, 10, 11, 11.1, 11.4

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Le serveur Exchange sauvegardé est un serveur Exchange Server 2007, Exchange Server 2010 ou Exchange Server 2013.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute une version de Windows identique ou ultérieure à celle du serveur Exchange sauvegardé.

Quest vRanger (Standard et Pro)

5.3, 5.4, 5.5, 6.0, 6.1, 7.0, 7.1, 7.2, 7.3, 7.5, 7.5.1, 7.6.3

Non applicable

CA BrightStor ARCserve (également connu sous les noms CA ARCServeIT for Windows NT et CA BrightStor Enterprise Backup)

2000 (7.0), 9.0, 10.5, 11.0, 11.1, 11.1 SP1, 11.5, 11.5 SP1, 11.5 SP3, 11.5 SP4, 12.0, 12.0 SP1, 12.0 SP2, 12.5, 12.5 SP1, 15.0, 16.0, 16.0 SP1, 16.5

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Les sauvegardes sont créées avec ARCserve Backup 11.5 SP4, 12.0, 12.0 SP1, 12.0 SP2, 12.5, 12.5 SP1, 15.0, 16.0, 16.0 SP1 ou 16.5.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute une version de Windows identique ou ultérieure à celle du serveur Exchange sauvegardé.

HP Data Protector

5.1, 5.5, 6.0, 6.1, 6.2, 7.0, 8.0, 8.1, 9.0

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Les sauvegardes sont créées avec HP Data Protector 7.0, 8.0, 8.1 ou 9.0.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute la même version de Windows que le serveur Exchange sauvegardé.

IBM Tivoli Storage Manager

5.1.1, 5.1.5, 5.2, 5.3, 5.4, 5.5, 6.1, 6.2, 6.3, 6.4, 7.1, 7.1.4

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Les sauvegardes sont créées avec Tivoli Storage Manager 6.2, 6.3, 6.4, 7.1 ou 7.1.4.
  • Le serveur Exchange sauvegardé est un serveur Exchange Server 2007, Exchange Server 2010 ou Exchange Server 2013.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute une version de Windows identique ou ultérieure à celle du serveur Exchange sauvegardé.

EMC NetWorker

6.0, 6.1, 6.2, 7.0, 7.1, 7.2, 7.3, 7.4, 7.5, 7.6, 8.0, 8.1, 8.2

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Le serveur Exchange sauvegardé est un serveur Exchange Server 2007, Exchange Server 2010 ou Exchange Server 2013.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute une version de Windows identique ou ultérieure à celle du serveur Exchange sauvegardé.

Microsoft Windows Backup

Windows NT 4.0, Windows 2000, Windows Server 2000

Les sauvegardes VSS ne sont pas prises en charge.

Microsoft Windows Server Backup

Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, Windows Server 2016

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via l’accès au serveur de sauvegarde.

Microsoft System Center Data Protection Manager

2007, 2007 avec Feature Pack, 2007 SP1, 2010, 2012, 2012 SP1, 2012 R2

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via l’accès au serveur de sauvegarde.

Symantec Backup Exec pour Windows Server

8.6, 8.6 SBS, 8.6 for WSA, 9.0, 9.1, 10.0, 10d (10.1), 11d, 12.0, 12.5, 2010 (13), 2010 SP1, 2010 R2, 2010 R2 SP1, 2010 R3, 2010 R3 SP1, 2010 R3 SP3, 2012, 2012 SP1, 2012 SP2, 2012 SP3, 2012 SP4, 2014

REMARQUE : Les sauvegardes GRT (Granular Restore Technology) ne sont pas prises en charge.

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via un accès direct si elles sont créées avec Backup Exec 11d, 12.0, 12.5, 2010 (13), 2010 SP1, 2010 R2, 2010 R2 SP1, 2010 R3, 2010 R3 SP1 ou 2010 R3.

  • Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies : Les sauvegardes sont créées avec Backup Exec 11d, 12.0, 12.5, 2010 (13), 2010 SP1, 2010 R2, 2010 R2 SP1, 2010 R3, 2010 R3 SP1, 2010 R3 SP3, 2012, 2012 SP1 ou 2012 SP2.
  • Le serveur Exchange sauvegardé est un serveur Exchange Server 2007, Exchange Server 2010 ou Exchange Server 2013.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute la même version de Windows que le serveur Exchange sauvegardé.

REMARQUE : La solution Recovery Manager for Exchange peut enregistrer des bases de données Exchange Server hors connexion extraites à partir d’une sauvegarde instantanée réalisée avec Backup Exec. Pour en savoir plus, reportez-vous au Guide d’utilisation de Recovery Manager for Exchange.

Symantec NetBackup

NetBackup DataCenter 4.0 V, 4.5, 4.5 FP3, 4.5 FP4, 4.5 FP5, 4.5 FP6, 4.5 FP7, 4.5 FP8, 4.5 FP9, 4.5 MP1, 4.5 MP2, 4.5 MP3, 4.5 MP4, 4.5 MP5, 4.5 MP6, 4.5 MP7, 4.5 MP8, 4.5 MP9

Les sauvegardes VSS ne sont pas prises en charge.

 

NetBackup BusinesServer 4.5, 4.5 FP3, 4.5 FP4, 4.5 FP5, 4.5 FP6, 4.5 FP7, 4.5 FP8, 4.5 FP9, 4.5 MP1, 4.5 MP2, 4.5 MP3, 4.5 MP4, 4.5 MP5, 4.5 MP6, 4.5 MP7, 4.5 MP8, 4.5 MP9

Les sauvegardes VSS ne sont pas prises en charge.

 

NetBackup Server ou NetBackup Enterprise Server 5.0, 5.0 MP1, 5.0 MP2, 5.0 MP3, 5.0 MP4, 5.0 MP5, 5.0 MP6, 5.0 MP7, 5.1, 5.1 MP1, 5.1 MP2, 5.1 MP3, 5.1 MP4, 5.1 MP5, 5.1 MP6, 6.0, 6.0 MP1, 6.0 MP2, 6.0 MP3, 6.0 MP4, 6.0 MP5, 6.0 MP6, 6.0 MP7, 6.5.0, 6.5.1, 6.5.2, 6.5.3, 6.5.4, 6.5.5, 6.5.6, 7.0.0, 7.0.1, 7.1.0, 7.5.0, 7.6.0, 7.7.0

7.5.0, 7.6.0 ou 7.7.0.

Les sauvegardes VSS sont prises en charge via la fonctionnalité d’émulation d’Exchange si les conditions suivantes sont remplies :

  • Les sauvegardes sont créées avec NetBackup 6.5.2, 6.5.3, 6.5.4, 6.5.5, 6.5.6, 7.0.0, 7.0.1, 7.1.0, 7.5.0, 7.6.0 ou 7.7.0.
  • Le serveur Exchange sauvegardé est un serveur Exchange Server 2007, Exchange Server 2010 ou Exchange Server 2013.
  • L’ordinateur sur lequel la solution Recovery Manager for Exchange est installée exécute la même version de Windows que le serveur Exchange sauvegardé.

Ressources

Recovery Manager for Exchange
Fiche technique
Recovery Manager for Exchange
Recovery Manager for Exchange
Restaurez rapidement et facilement Exchange et les données d’e-mails sans serveur de restauration dédié
Lire la fiche technique
Nouveautés de SharePoint 2016 et Office 365
eBook
Nouveautés de SharePoint 2016 et Office 365
Nouveautés de SharePoint 2016 et Office 365
Les informations fournies dans ce document sont basées sur l’IT Preview de SharePoint 2016 et sont sujettes à modification avant la disponibilité de la version finale.
Lire l'eBook
Infographic: Exchange Migration and Data Recovery Challenges
Fiche technique
Infographic: Exchange Migration and Data Recovery Challenges
Infographic: Exchange Migration and Data Recovery Challenges
Migration et consolidation d’environnements Exchange sans impact
Lire la fiche technique
Vous souhaitez migrer votre environnement Exchange ou Active Directory ? Trois raisons d’inclure un plan de restauration
Dossier technique
Vous souhaitez migrer votre environnement Exchange ou Active Directory ? Trois raisons d’inclure un plan de restauration
Vous souhaitez migrer votre environnement Exchange ou Active Directory ? Trois raisons d’inclure un plan de restauration
La plupart des migrations incluent en effet un grand nombre d’opérations de déplacement et même lorsque les circonstances sont idéales, les données peuvent être altérées ou perdues, anéantissant ainsi le plan de migration minutieusement mis au point.
Consulter le résumé technique
Bonnes pratiques de migration vers Exchange 2016 et Office 365
Livre blanc
Bonnes pratiques de migration vers Exchange 2016 et Office 365
Bonnes pratiques de migration vers Exchange 2016 et Office 365
Ce livre blanc décrit les étapes clés et bonnes pratiques à suivre pour la migration vers Exchange 2016 et Office 365.
Lire le livre blanc
Office 365 solutions
Fiche technique
Office 365 solutions
Office 365 solutions
Rationalisez la gestion hybride d’Azure AD/AD local à partir d’une console unique
Lire la fiche technique
Surmonter le défi d’une migration vers Office 365
eBook
Surmonter le défi d’une migration vers Office 365
Surmonter le défi d’une migration vers Office 365
Très documenté, ce livre électronique vous permet d’appréhender, tel un guide de survie, les processus inhérents aux opérations de planification, de migration et de gestion de votre nouvel environnement Office 365.
Lire l'eBook
What's New in Microsoft SharePoint 2016 and Office 365
eBook
What's New in Microsoft SharePoint 2016 and Office 365
What's New in Microsoft SharePoint 2016 and Office 365
This e-book summarizes new features, enhancements and changes you can expect in SharePoint 2016 and Office 365.
Lire l'eBook

Commencer

Accélérez la détection et la restauration dans Exchange

Support et services

Assistance produits

Les outils en libre-service vous aident à installer, à configurer et à résoudre les problèmes de votre produit.

Offres de support

Trouvez le niveau de support adapté aux besoins uniques de votre entreprise.

Services professionnels

Effectuez une recherche parmi un large éventail d’offres de services disponibles directement sur site ou à distance, en fonction de vos besoins.