MIGRER VOTRE BASE DE DONNÉES ORACLE VERS LE CLOUD - Deuxième partie

Migrer une base de donnes dans le Cloud et passer à une solution de base de données en tant que service (DBaaS) peut parfois donner le sentiment de faire le grand écart.

La migration des bases de données vers le Cloud ne doit pas affecter les applications qui s’exécutent sur ces bases de données avant, pendant ou après la migration. Les utilisateurs doivent pouvoir exécuter des tâches comme la création de rapports, l’envoi de requêtes et l’analyse tout au long du processus de migration. Les administrateurs de base de données doivent pouvoir restaurer une base de données de production si un problème survient pendant la migration, sans que cela nuise à l’activité des utilisateurs.

Comme nous l’avons expliqué dans la première partie de cette série d’e-books, vous avez le choix entre quatre options lors de la migration dans le Cloud :

   • Commencer avec des tables et des schémas qui prennent en charge les applications qui ne sont pas essentielles à l’activité.

   • Développer de nouvelles applications à l’aide des bases de données qui se trouvent dans le Cloud, sans migrer les anciennes bases de données.

   • Adopter l’approche du big-bang en sauvegardant et en restaurant avant que les utilisateurs soient impactés.

   • Utiliser la réplication de données depuis une base de données source vers une base de données cible dans le Cloud.

Cette deuxième partie examine l’utilisation de la technologie de réplication de données SharePlex® dans la migration des bases de données Oracle® vers le Cloud. SharePlex assure un suivi et conserve les mises à jour de la base de données afin de synchroniser vos instances sources et cibles. Les administrateurs de base de données et système vont comprendre comment implémenter SharePlex dans leurs propres projets de migration Oracle.

Télécharger votre livre électronique gratuit