Pour bénéficier d’une expérience Web optimale, utilisez Internet Explorer 11 ou version ultérieure, Chrome, Firefox, ou Safari.

Comment assurer la protection de vos données contre les rançongiciels

Les attaques par rançongiciel représentent un danger important. Selon Forrester Research, le nombre de ces attaques sur les entreprises a augmenté de 500 % l’année dernière, ce qui leur a coûté plus de 11,5 milliards de dollars.

Pour réduire le risque qui pèse sur les entreprises, les équipes informatiques doivent disposer d’une solution solide permettant de restaurer leurs systèmes et données après une attaque. Une solution de sauvegarde et de restauration adaptée peut vous aider à restaurer les fichiers pris en otage par les rançongiciels. Mais même une solution de sauvegarde est insuffisante si le logiciel malveillant a également accès à vos fichiers de sauvegarde. C’est pourquoi il est important pour les services informatiques de disposer d’un logiciel de sauvegarde et restauration qui protège également vos données de sauvegarde et autres composants fondamentaux d’une exposition à une attaque par rançongiciel.

DCIG, une firme d’analystes informatiques, a récemment exploré les solutions de sauvegarde et restauration des données des PME avec des fonctionnalités anti-rançongiciel connues. Le rapport, intitulé DCIG Top 5: SME Anti-Ransomware Backup Solution Profile (Top 5 de DCIG : Profil de solution de sauvegarde anti-rançongiciel des PME), explore l’un de ses 5 meilleurs choix : Quest NetVault Plus. Cet article important vous fournit les informations clés pour vous protéger des rançongiciels et assurer la restauration de vos systèmes.

Protection contre les rançongiciels et restauration des systèmes
Comment fonctionnent les attaques par rançongiciel ?

Comment fonctionnent les attaques par rançongiciel ?

Il existe de nombreuses formes de rançongiciel, mais en règle générale, un rançongiciel est un logiciel malveillant qui infecte vos réseaux et bloque les données dont votre entreprise à besoin pour son activité. Le rançongiciel chiffre les fichiers et s’assure que les données chiffrées deviennent inaccessibles jusqu’au paiement d’une rançon.

Généralement, les rançongiciels sont accompagnés d’instructions de paiement de la rançon, souvent au moyen de cryptomonnaie telle que le bitcoin, difficile à identifier, ce qui complique l’identification et l’arrestation des criminels. Les pirates promettent qu’ils vous fourniront les clés de déchiffrement nécessaires pour restaurer les données stratégiques après avoir reçu le paiement (sans toutefois offrir de garantie). De nos jours, les demandes de rançon se situent généralement entre 1 et 10 millions de dollars. En outre, les criminels utilisent de nouvelles tactiques pour contraindre les organisations à verser la rançon, comme menacer de publier ouvertement leurs informations personnelles ou les données de l’organisation si elles ne paient pas la rançon.

Comment arrive le rançongiciel sur votre ordinateur ?

Comment arrive le rançongiciel sur votre ordinateur ?

Les rançongiciels utilisent différentes méthodes pour accéder à votre ordinateur. Certaines peuvent être qualifiées « d’attaques par pulvérisation », qui procèdent par le biais de méthodes telles que des e-mails d’hameçonnage. L’attaque par le rançongiciel WannaCry a exploité une vulnérabilité connue : Eternal Blue. Les entreprises qui n’ont pas maintenu leurs logiciels à jour se sont exposées à cette vulnérabilité, permettant au logiciel malveillant de s’installer dans l’environnement informatique. Un autre exemple notoire, BadRabbit, a infecté des ordinateurs par le biais d’un logiciel malveillant déguisé en installateur Adobe Flash. Il existe même des cas connus de clés USB infectées laissées dans des parkings ou des halls d’entrée de bureaux puis ramassées par des utilisateurs peu méfiants qui les ont branchées dans leur ordinateur et ainsi infecté leur système d’exploitation.

Vous pouvez approfondir vos recherches sur la protection contre les attaques par rançongiciel en regardant un webcast récent intitulé Ransomware – How Protected Are You? (Rançongiciels : êtes-vous bien protégé ?). Ce webcast à la demande explore les bonnes pratiques de protection de données par des experts du secteur sur la prévention des attaques par rançongiciel et comment la protection des données peut aider à la restauration après une attaque.

Protect your organization from ransomware with NetVault Plus 02:08

Bénéficiez d’une puissante solution de protection et de restauration contre les rançongiciels

NetVault Plus associe Quest NetVault, une solution complète de sauvegarde et de restauration d’entreprise, à Quest QoreStor, une solution de stockage SDS secondaire destinée aux datacenters et au cloud. Vous obtenez ainsi une solution qui protège vos systèmes, applications et données, sur site et dans le cloud, et qui propose des sauvegardes immuables, le chiffrement des données, des protocoles inédits, la prise en charge de bandes isolées ainsi que d’autres fonctionnalités uniques conçues spécifiquement pour combattre les attaques par rançongiciel et vous aider à restaurer rapidement vos systèmes après une attaque. Votre solution de sauvegarde et de restauration étant votre dernière ligne de défense, vous devez vous assurer que vos sauvegardes sont protégées et restaurables.

Conclusion

En fin de compte, même l’organisation la mieux préparée ne peut pas se protéger complètement contre les attaques par rançongiciels. Mais vous pouvez limiter les risques lorsque vous disposez d’une solution de sauvegarde qui vous permet non seulement de restaurer rapidement et complètement toutes vos données, mais aussi qui :

  • Atténue les risques d’impact des rançongiciels sur votre entreprise
  • Réduit le nombre de composants principaux pouvant être attaqués
  • Limite l’exposition aux techniques de capture des données
  • Restreint l’accès aux données de sauvegarde par les rançongiciels
  • Offre la déduplication côté source pour réduire la quantité de données envoyées sur un réseau.