Pour bénéficier d’une expérience Web optimale, utilisez Internet Explorer 11 ou version ultérieure, Chrome, Firefox, ou Safari.

Qu’est-ce que la sauvegarde des données ?

La sauvegarde des données est le processus consistant à effectuer une copie de vos données numérisées et de vos autres informations métier au cas où vos données seraient endommagées, supprimées ou perdues. La copie de sauvegarde est ensuite utilisée pour récupérer ou restaurer vos données pour la reprise d’activité ou pour assurer la continuité de l’activité. De nombreux départements IT effectuent plusieurs copies de sauvegarde : ils en conservent une sur site pour assurer une restauration très rapide et une seconde hors site ou dans le Cloud au cas où leur copie sur site serait endommagée, en général en raison de catastrophes naturelles ou d’origine humaine.
Sauvegarde des données

La question n’est pas de savoir si un événement va se produire, mais de savoir quand il aura lieu.

Les responsables informatiques des moyennes et grandes entreprises consacrent beaucoup de temps et de ressources à leurs plans de restauration et de sauvegarde des données. Les attentes des chefs d’entreprise sont élevées lorsqu’il s’agit de réduire le risque de perte de données et d’éviter tout temps d’arrêt de l’activité. Les défaillances du système, les incidents de stockage, les modifications accidentelles ainsi que les virus représentent un risque constant. Pour ne rien arranger, leur entreprise peut être sous la surveillance de cybercriminels et de pirates avancés cherchant à tirer parti des vulnérabilités de leur organisation. La protection de toute une entreprise peut vous dépasser si vous tenez compte des collaborateurs distants travaillant sur des sites non sécurisés. Vous devez ensuite tenir compte du fait que les succursales du monde entier peuvent être exposées non seulement à des pannes de système et de stockage, mais également à des catastrophes naturelles.
La question n’est pas de savoir si un événement va se produire, mais de savoir quand il aura lieu.

Pourquoi la restauration et la sauvegarde des données sont-elles importantes ?

Les conséquences d’un manque de préparation aux événements peuvent être irréversibles, et les répercussions peuvent freiner la croissance et la stabilité de l’entreprise de manière permanente. Lorsque des données sont modifiées, perdues ou endommagées en raison d’un événement inattendu ou d’une attaque malveillante, vos sauvegardes constituent votre dernière ligne de défense et probablement l’unique façon de les restaurer. Il est essentiel que les administrateurs informatiques chargés de la protection des données maîtrisent totalement les approches et les techniques de restauration et de sauvegarde des données.
Pourquoi la restauration et la sauvegarde des données sont-elles importantes ?

La règle de sauvegarde 3-2-1

Cette approche de sécurité crée des redondances pour assurer la protection contre les scénarios les plus courants qui pourraient affecter les données qui ont été sauvegardées. Croyez-le ou non, les sauvegardes de données peuvent également pâtir d’un événement catastrophique. La règle est simple à suivre. Conservez toujours trois copies de vos données, deux étant stockées localement, mais sur des types de supports différents, et l’une étant gardée hors site (sur un site distant ou dans le Cloud).
La règle de sauvegarde 3-2-1

Comment définir vos objectifs de sauvegarde et de restauration ?

L’objectif de point de restauration (RPO, Recovery Point Objective) et l’objectif de délai de restauration (RTO, Recovery Time Objective) sont deux des facteurs les plus importants pour la planification de vos stratégies de sauvegarde et de reprise d’activité. En comprenant et en allouant des délais à la restauration des données, les entreprises peuvent déterminer le type de sauvegarde qui leur est nécessaire ainsi que le matériel et les logiciels dont elles auront peut-être besoin.

  • L’objectif de délai de restauration représente un délai acceptable (généralement défini par l’entreprise) pour la restauration des données. Bon nombre de technologies de sauvegarde des données permettent d’obtenir une restauration rapide, mais certaines sont très coûteuses, si bien que le personnel informatique doit trouver un équilibre entre coûts et performances.
  • L’objectif de point de restauration représente la quantité de données perdues maximale acceptable après un incident de perte de données non planifié. Plus vous sauvegardez vos données, plus vous réduisez le risque de perte ou d’endommagement des données. Le problème est que plus vous effectuez de sauvegardes, plus vous utilisez de stockage et de budget. Le personnel informatique doit donc trouver un équilibre entre les coûts et le risque.

Quels sont les types de sauvegardes ?

Sauvegarde complète

Une sauvegarde complète est le processus consistant à effectuer une copie de toutes les données qu’une organisation souhaite protéger en une seule et même opération de sauvegarde.

Sauvegarde complète synthétique

Une sauvegarde complète synthétique associe une sauvegarde complète aux sauvegardes incrémentielles ultérieures pour fournir une sauvegarde complète toujours à jour. Une sauvegarde complète synthétique utilise uniquement le serveur de sauvegarde et son stockage, ne consommant ainsi aucune ressource du système sauvegardé.

Sauvegarde différentielle

Une sauvegarde différentielle est une sauvegarde des données qui copie tous les fichiers modifiés depuis la dernière sauvegarde complète. Elle inclut toutes les données créées, mises à jour ou modifiées d’une façon ou d’une autre et ne copie pas toutes les données à chaque fois.

Sauvegarde incrémentielle

Une sauvegarde incrémentielle est un type de sauvegarde qui ne copie que les données qui ont été modifiées ou créées depuis la sauvegarde précédente. Les sauvegardes incrémentielles peuvent être en mode bloc ou octet. Les sauvegardes incrémentielles en mode octet utilisent le moins de stockage.

Protection continue de données

La protection continue de données (CDP, Continuous Data Protection), également appelée sauvegarde des données en continu ou sauvegarde en temps réel désigne la sauvegarde des données effectuée en enregistrant automatiquement une copie de chaque modification apportée à ces données, essentiellement en capturant chaque version des données enregistrées de l’utilisateur.

Sauvegarde d’instantané

Une sauvegarde d’instantané est une copie de sauvegarde utilisée pour créer la copie architecturale complète (image) d’une application, d’un disque ou d’un système.

Sauvegarde sans système d’exploitation

Une restauration sur matériel vierge (appelée également sauvegarde sans système d’exploitation) est un processus de restauration dans lequel un ordinateur (système d’exploitation, application, données et paramètres) est restauré vers une nouvelle machine après une panne matérielle catastrophique.

Restauration de machine virtuelle

Une restauration de machine virtuelle complète utilise une sauvegarde d’une machine virtuelle (invitée) pour restaurer cette invitée sur un système hôte virtualisé. L’état de fonctionnement précédent est alors rétabli pour l’invitée et son système d’exploitation, ses applications, ses données et ses services.

Restauration de volume

Une restauration de machine virtuelle complète utilise une sauvegarde d’une machine virtuelle (invitée) pour restaurer cette invitée sur un système hôte virtualisé. L’état de fonctionnement précédent est alors rétabli pour l’invitée et son système d’exploitation, ses applications, ses données et ses services.

Restauration au niveau des fichiers

Une restauration au niveau des fichiers désigne la restauration des fichiers individuels qui peuvent avoir été perdus ou endommagés.

Déduplication

La déduplication des données est un processus qui élimine les copies de données en excès et réduit sensiblement les besoins en matière de capacité de stockage.

Réplication

La réplication est l’action de copier, puis de déplacer des données de sauvegarde entre les sites d’une entreprise ou vers le Cloud. Il existe deux types de réplications : (1) la réplication synchrone, dans laquelle toutes les écritures dans le stockage de sauvegarde principal sont simultanément répliquées vers le stockage de sauvegarde secondaire et (2) la réplication asynchrone, dans laquelle les données sont d’abord écrites dans le stockage de sauvegarde principal, puis répliquées vers le stockage de sauvegarde secondaire.

Qu’est-ce qu’une cible de sauvegarde ?

Une cible de sauvegarde désigne l’appareil de stockage utilisé avec votre solution de sauvegarde pour conserver des copies de vos données sur un stockage externe à la source des données proprement dites. Les copies de sauvegarde constituent une autre couche de protection des données et doivent être utilisées pour la conservation à long terme et la reprise d’activité.

RAID (Redundant Array of Independent Disks)

Appareil qui contient plusieurs lecteurs de disque et qui stocke les mêmes données à différents emplacements sur plusieurs disques durs ou disques SSD afin de protéger les données en cas de panne d’un disque. Il existe différents niveaux RAID en fonction de leurs fonctionnalités de protection des données.

Bande

Un lecteur de bande est un appareil qui stocke des données informatiques sur une bande magnétique, surtout à des fins de sauvegarde et d’archivage.

Bibliothèque de bandes virtuelles (VTL)

Une bibliothèque de bandes virtuelles est une technologie de virtualisation du stockage de données généralement utilisée à des fins de sauvegarde et de restauration. Elle présente un composant de stockage, généralement une baie de disques, comme une bibliothèque de bandes physiques ou un lecteur de bande à utiliser avec un logiciel de sauvegarde existant conçu à l’origine pour utiliser une bande comme cible de sauvegarde.

Stockage Cloud

Les prestataires de services Cloud (tels que Microsoft Azure, AWS, Google, Wasabi, etc.) proposent un stockage Cloud à des fins de sauvegarde, de reprise d’activité et de conservation à long terme. Le stockage Cloud le plus couramment utilisé pour la sauvegarde est le « stockage en mode objet » en raison de son faible coût. En utilisant le Cloud comme cible de sauvegarde, de réplication ou de hiérarchisation, les entreprises peuvent accéder à leurs sauvegardes pratiquement partout où elles disposent d’une connexion Internet.

Appliances de sauvegarde et logiciels de sauvegarde

Il existe essentiellement deux types de solutions de sauvegarde des données. Chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Appliances de sauvegarde

Une appliance de sauvegarde est un appareil ou un équipement de stockage de données qui associe les composants logiciels et matériels de sauvegarde dans un seul et même appareil. Il s’agit d’une solution de sauvegarde complète qui fournit une interface centrale pour les processus, les outils et l’infrastructure de sauvegarde. Ces solutions sont appelées « appliances de sauvegarde dédiées » (PBBA, Purpose Built Backup Appliance) sur le marché. L’un des avantages d’une appliance PBBA est que son achat est plus simple que l’achat séparé des logiciels, du matériel, du système d’exploitation et du stockage. Mais avec les PBBA, vous devez actualiser le matériel tous les 3 à 5 ans, ce qui implique de payer les logiciels de sauvegarde à chaque fois.

Logiciel de sauvegarde

Le logiciel de sauvegarde est un programme informatique qui effectue une sauvegarde afin de créer des copies supplémentaires de fichiers, de bases de données ou d’ordinateurs complets. Ce programme peut utiliser ultérieurement les copies supplémentaires pour restaurer le contenu d’origine en cas de perte de données. L’avantage du logiciel de sauvegarde, c’est qu’il peut être installé sur le matériel, la machine virtuelle et dans le Cloud préféré par le service informatique. Les appliances PBBA ne sont proposées que sur des équipements et par des fabricants de matériel spécifiques et ne peuvent pas être installées dans un Cloud public. De plus, concernant les logiciels de sauvegarde, même lorsque vous effectuez une actualisation du matériel, vous n’avez pas à les repayer.

Résumé

La sauvegarde des données est essentielle à la santé de l’entreprise. C’est une police d’assurance contre les modifications accidentelles, les attaques malveillantes et les catastrophes naturelles et d’origine humaine. Tous les départements IT sont chargés de la protection des données afin de contribuer à la reprise et à la continuité de l’activité. Quest Software propose des solutions complètes de protection des données pour accélérer la sauvegarde et la restauration des données, réduire sensiblement les besoins et les coûts du stockage de sauvegarde et optimiser les sauvegardes afin d’exploiter au mieux le Cloud pour la reprise d’activité et la conservation des données à long terme.